Ressources

Cette page, qui sera régulièrement complétée, propose des ressources bibliographiques et multimédia sur la figure de Marie Dentière, ainsi qu’une liste des oeuvres qui lui sont attribuées. Cette page souhaite vous donner envie de soutenir notre projet éditorial et de recherche autour de l’Epitre tres utile de Marie Dentière: allez lire notre page projet de recherche.

Marie Dentière – Oeuvres

Il n’est pas évident de savoir exactement quelles oeuvres sont attribuées à Marie Dentière. Nous indiquons ici les principales qui lui sont attribuées.

La guerre et deslivrance de la ville de Genesve fidèlement faicte et composée par ung marchant demourant en icelle (1536). Republié par Albert Rillet La guerre et deslivrance de la ville de Genève, Société d’histoire et d’archéologie de Genève, Genève, Tome 20, 1881, p. 309-384.

Epistre tres utile faicte et composée par une femme chrestienne de Tornay, envoyée à la royne de Navarra seur du roy de France. Contre les Turcz, Juifz, infidèles, faulx chrestiens, anabaptistes, et Lutheriens. Lisez et puis jugez. Anvers : chez Martin l’empereur, 1539, http://www.e-rara.ch/doi/10.3931/e-rara-12685 (dernier accès le 18 mars 2017). Diane Desrosiers Bonin (Université de McGill, Canada), prépare une édition annotée et commentée de ce texte, à paraître chez Droz début 2018.

 “Au Lecteur chrestien”, signé « M. D. », in Sermon de M. J. Cal[vin] où il est montré quelle doit estre la modestie des femmes en leurs habillements, 1561.

Marie Dentière – Littérature secondaire (régulièrement complétée)

ACKLIN ZIMMERMAN, Béatrice. « ‘Haben wir zwei Evangelien, eines für die Männer und eines für die Frauen ?’ : Marie Dentière« . In: Dem Schweigen entronnen. Religiöse Zeugnisse von Frauen des 16. Bis 19. Jahrhundertséd. Doris Brodbeck. Würzburg / Markt Zell: Religion und Kultur Verlag, 2006, p. 304-323.

ÅKERLUND, Ingrid. Sixteenth century French women writers : Marguerite d’Angoulême, Anne de Graville, the Lyonnese school, Jeanne de Jussie, Marie Dentière, Camille de Morel. Lewiston: Edwin Mellen Press, 2003.

BACKUS, Irena. « Marie Dentière : un cas de féminisme théologique à l’époque de la Réforme ? ». Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français 137 (1991), p. 177-195.

BARBIER, Jean-Claude. « Marie Dentière où comment Jean Calvin réprimandait les femmes qui voulaient prêcher … » [archive], sur Actualités Unitariennes,‎ 2007 (dernier accès le 18 mars 2017).

BRODBECK, Doris (éd.). Dem Schweigen entronnen. Religiöse Zeugnisse von Frauen des 16. Bis 19. Jahrhunderts. Würzburg / Markt Zell: Religion und Kultur Verlag, 2006, p. 304-312.

CHARNLEY, Joy. « Une Femme face à la Réforme: le cas de Marie Dentière ». Women in French Studies 8 (2000), p. 83-85.

CLIVAZ, Claire. « Femmes et pasteurs: une mémoire à gagner au présent« , Bulletin de la Société pastorale suisse 2014/4, https://www.pfarrverein.ch/bericht/621 (dernier accès le 19 mars 2017). En allemand: « Pfarrerinnen: in der Gegenwart zu vergewissern« , Bulletin de la Société pastorale suisse 2014/4, https://www.pfarrverein.ch/bericht/620 (dernier accès le 19 mars 2017).

CREVIER-DENOMME, Isabelle. « La vision théologique de Marie D’Ennetières et le ‘Groupe de Neuchâtel' ». In: Le livre évangélique en français avant Calvin : études originales, publications d’inédits, catalogues d’éditions anciennes = The French evangelical book before Calvin : original analyses, newly edited texts, bibliographic catalogues, éd. par Jean-François Gilmont et William Kemp. Turnhout : Brepols, 2004, p. 179-197.

DEMPSEY DOUGLASS, Jane. «Christian Freedom: What Calvin Learned at the School of Women.» Church History:  Studies in Christianity and Culture 53/2 (1984), p. 155-173.

DESROSIERS-BONIN, Diane. «L’Epistre de Marie d’Ennetières et les écrits du groupe de Neuchâtel», dans Écrire et conter. Mélanges de rhétorique et d’histoire littéraire du XVIe siècle offerts à Jean-Claude Moisan, Sabrina Vervacke et Marie-Claude Malenfant (dir.), Québec, Presses de l’Université Laval, coll. «La République des Lettres», 2003, p. 179-191.

DESROSIERS-BONIN, Diane. «L’Epistre de Marie d’Ennetières et les dédicaces évangéliques offertes à la famille royale avant 1540», dans Le Livre évangélique en français avant Calvin, Jean-François Gilmont et William Kemp (dir.), Turnhout, Brepols, 2004, p. 198-211.

DESROSIERS, Diane. «Marie Dentière», dans Le Dictionnaire universel des créatrices, Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Paris, Éditions Des femmes, 2013, tome 1, p. 1210-1211.

DESROSIERS, Diane. «L’atelier d’imprimerie de Pierre de Vingle à Neuchâtel», dans Créations d’atelier. L’éditeur et la fabrique de l’œuvre à la Renaissance, Anne Réach-Ngô (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 51-66.

DESROSIERS-BONIN, Diane et KEMP, William. «Marie d’Ennetières et la petite grammaire hébraïque de sa fille d’après la Dédicace de l’Epistre à Marguerite de Navarre (1539)», Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance LX, 1, 1998, p. 117-134.

DESROSIERS, Diane et KEMP, William. «Marie d’Ennetières», dans Encyclopedia of Women in the Renaissance. Italy, France, and England, Diana Robin, Anne R. Larsen et Carole Levin (dir.), Santa Barbara (CA), ABC-Clio, 2007, p. 113-115.

GRAESSLE, Isabelle. « Vie et légendes de Marie Dentière ». Bulletin du Centre protestant d’études 55 (2003/1), p. 3-22; suivi d’extraits de l’œuvre de Marie Dentière. En exclusivité pour notre site, avec l’accord d’Isabelle Graesslé au nom des Bulletins du CPE, vous trouvez ici l’entier de ce bulletin en pdf: BulletinCPE2003.

GRAESSLE, Isabelle, « Marie Dentière ou la Réforme au féminin« , Bulletin d’information des Femmes Protestantes en Suisse (FPS), juin 2009, lien (dernier accès 19 mars 2017). En allemand: « Marie Dentière – ein weibliche Beitrag zur Reformation« , Faktenblatt Evangelischer Frauen Schweiz, Juni 2009, hier (dernier accès 19 mars 2017). Reproduit sur notre site avec l’aimable autorisation de la FPS.

HEAD, Thomas. « Marie Dentière: A Propagandist for the Reform ». In: Women Writers of the Renaissance and the Reformation, éd. Katharina M. Wilson.  Athens, Georgia: The University of Georgia Press, 1987, p. 260-283.

HERMINJARD, Aimé Louis, éd. « Extraits de Marie Dentière.  « L’Epistre tres utile faicte et composée pour une femme chrestienne de Tornay, envoyée à la Royne de navarre seur du Roy de France ».  In: Correspondance des Réformateurs, Tome 5. Genève: H. Georg, 1878, p. 295-304; https://archive.org/stream/correspondancede05hermuoft#page/294/mode/2up (dernier accès le 18 mars 2017).

KEMP William et DESROSIERS-BONIN Diane. « Marie d’Ennetières et la petite grammaire hébraïque de sa fille d’après la dédicace de l’Epître à Marguerite de Navarre (1539) ». Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance 51 (1998), p. 117-134.

LAZARD, Madeleine. « Deux soeurs ennemies, Marie Dentière et Jeanne de Jussie : nonnes et réformées à Genève ». In: Joyeusement vivre et honnêtement penser : mélanges offerts à Madeleine Lazard, choix d’articles réunis par Marie-Madeleine Fragonard et Gilbert Schrenck. Paris : H. Champion & Genève : Slatkine, 2000, p. 281-298

McKINLEY, Mary B. (éd. & trad.). Marie Dentière. Epistle to Marguerite de Navarre and Preface to a Sermon by John Calvin. Chicago: University of Chicago Press, 2004.

McKINLEY, Mary B. Les fortunes précaires de Marie Dentière au XVIe et au XIXe siècles. In: Royaume de fémynie : pouvoirs, contraintes, espaces de liberté des femmes, de la Renaissance à la Fronde, sous la dir. de Kathleen Wilson-Chevalier et Eliane Viennot; avec la collab. de Michel Melot et Céleste Schenck. Paris : H. Champion & Genève : Diff. Slatkine, 1999, p. 27-39.

McKINLEY, Mary B. « The Absent Ellipsis: The Edition and Suppression of Marie Dentière in the Sixteenth and the Nineteenth Century ». In: Women Writers in Pre-Revolutionary France. Strategies of Emancipation, éds Colette H. Winn et Donna Kuizenga. New York & Londres: Garland Publishing Inc., 1997, p. 85-99. 

MOTTU-WEBER, Liliane. « Marie Dentière », Dictionnaire historique de la Suisse, 24 mars 2004, http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F11098.php (dernier accès le 19 mars 2017).

MOTTU-WEBER, Liliane. « Marie Dentière. » In: Les femmes dans la mémoire de Genève, sous la direction de Erika Deuber-Ziegler et Natalia Tikonov. Genève: Editions Suzanne Hurter, 2005, p. 40-41.

PANNATIER Gaël & ROSENDE Magdalena, “Entretien avec Isabelle Graesslé, une théologienne féministe du passage”, Nouvelles Questions Féministes 28/3 (2009), p. 110-125. http://www.cairn.info/revue-nouvelles-questions-feministes-2009-3-page-110.htm
DOI : 10.3917/nqf.283.0110

SKENAZI, Cynthia. « Marie Dentière et la prédication des femmes ». Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme. New Series / Nouvelle Série 21/1 (1997), p. 5-18.

SCHROEDER, Joy A.  Deborah’s Daughters: Gender Politics and Biblical Interpretation. New York: Oxford University Press, 2014. Voir en particulier le chapitre 4 (p. 70-105) intitulé « Judge Deborah and the Monstrous Regiment of Women: Sixteenth-Century Writers and the Prophetess. »

TICONNI, S., Marie Dentière, 1996. NB: cette référence est donnée sans plus de détail par Liliane Mottu-Weber dans l’article concerné du Dictionnaire historique de la Suisse (voir ci-dessus).

WIRZ, Claudia, « Marie Dentière (1495-1561). Une soeur en spiritualité incommode ». In: Pionnières de la Suisse moderne : des femmes qui ont vécu la liberté, éd, par Tibère Adler. Genève: Slatkine, 2014, p. 38-41.

Sites web

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Dentière (dernier accès le 19 mars 2017)

http://www.museeprotestant.org/notice/marie-dentiere-ou-dennetieres-vers-1495-1561/ (dernier accès le 19 mars 2017)

Filmographie

Marie Dentière, film-documentaire réalisé par Virginia Crespeau et Isabelle Graesslé, 30 minutes, 2007, diffusion France 2

 

Image d’accueil: Martin l’Empereur, impresor (Amberes, marzo de 1539); © CC BY-SA 4.0; auteur: Huanghuibi

Site en licence CC BY-NC-SA 4.0, sauf indications contraires

 200px-Cc-by-nc-sa_euro_icon.svg